ESSAIS AUTOMOBILES

Volvo C30 : un brillant passage de D3


Elle se fait un malin plaisir de nous compliquer le quotidien avec son petit coffre alambiqué et son habitabilité arrière étriquée. Malgré tout, tomber sous le charme de cette Volvo C30 est plus que probable.
Est-ce sa ligne élégante ? Est-ce sa très bonne qualité de fabrication ? Un peu des deux sûrement, ce qui permet de se sentir immédiatement très bien accueilli par cette compacte premium. Désormais armée du diesel D3 de 150 chevaux, force est de reconnaître qu’il ajoute encore au plaisir ambiant. Car ce cinq-cylindres sonne juste et pousse bien. Luxe suprême, il fait même oublier les petits errements de la boîte auto (2.000 €) en se montrant suffisamment souple et gaillard pour relancer sans mollesse. Les citadins pourront juste regretter qu’il soit encore dépourvu de Stop and Start. Pour le reste, l’auto se montre sereine. Le train avant est parfois dépassé lorsqu’on le bouscule mais l’ensemble est bien épaulé par une direction franche. Peu de roulis, un amortissement ni trop ferme ni trop souple, on peut voyager loin à bord de cette C30 avec plaisir.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 23.950 € (malus éco. de 500 €).
Moteur : 5 cylindres 20 S TD de 1.984 cm3. Puissance : 150 ch. CO2 : 154 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 7,1 l, extra-urbaine 8,8 l. Vitesse max : 205 km/h.0 à 100 km/h : 9,5 s. Boîte de vitesses automatique à 6 rapports.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,27x1,78x1,45. Coffre : 251 à 894 dm3. Poids (kg) : 1.463.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire