ESSAIS AUTOMOBILES

Volkswagen Polo BlueGT : quand puissance et sobriété font bon ménage


La Polo reçoit le système ACT de coupure des cylindres afin de marier dynamisme et sobriété.
Un léger lever de pied sur l’accélérateur et l’indication s’affiche sur l’écran face conducteur. De façon complètement transparente, les 2e et 3e cylindres ont arrêté de fonctionner alors que la citadine frôle pourtant les 120 km/h. Il en est ainsi dès que le moteur n’est utilisé qu’à faible et moyenne charge.
Bilan, armée, en plus, d’un Start and Stop et d’un système de récupération d’énergie, la citadine affiche des consommations parfaitement maîtrisées pour une puissance plus qu’intéressante de 140 chevaux.
Car cette Volkswagen Polo BlueGT, un peu ferme, a bien une double personnalité. Aussi sobre que silencieuse en utilisation quotidienne, elle peut facilement devenir plus incisive. Le tonique quatre-cylindres turbo essence marie souplesse et nervosité se prête impeccablement à cette partition-là.
Toujours aussi sérieuse dans nombre de domaines, cette version, dernière marche avant la GTI, n’a finalement qu’un défaut : son prix, assez proche de citadines chics.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 22.140 € (bonus/malus neutre).
Moteur : 4 cylindres 16 S turbo essence de 1.395 cm3. Puissance : 140 ch. CO2 : 107 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 7,8 l, extra-urbaine 6,9 l. Vitesse max : 210 km/h. 0 à 100 km/h : 7,9 s. Boîte de vitesses manuelle à six rapports.
Pratique : Lxlxh (m) : 3,97x1,68x1,46. Coffre : 280 à 952 dm3. Poids : 1.212 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire