ESSAIS AUTOMOBILES

Suzuki Grand Vitara 3 portes : un petit coup de jeune pas évident à trouver


Sa position de conduite haute et sa longueur ramassée comparable à une Clio font que ce Suzuki Grand Vitara 3 portes (44 centimètres de moins que la version 5 portes) est taillé pour la ville.
Pourtant, on se demande vite ce que ce vrai baroudeur, capable d’attaquer champs et montagnes sans problème grâce à sa transmission intégrale permanente, sa gamme de vitesses courtes et tout le toutim, vient y faire. C’est vrai, sa boîte manuelle accroche un peu et son diesel grogne pour le moins. Bref, l’ensemble apparaît un brin rustique.
Il faut dire que le tout récent restylage n’a pas changé grand-chose sur ce précurseur de la mode des crossovers au bouclier avant, à la calandre et aux phares redessinés. Même l’équipement laisse presque sur sa faim. À côté de la clé mains libres et des sièges chauffants, on ne trouve ni les phares et essuie-glaces automatiques ni le Bluetooth.
Sur les grands axes, le japonais, qui n’offre que 4 places et un coffre digne d’une petite citadine, ne brille pas non plus excessivement. Pataud, bruyant, pas très sobre, il paraît avoir pris… un gros coup de vieux.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 25.690 € (malus éco. 1.500 €).
Moteur : 4 cylindres 16 S TD de 1.870 cm3. Puissance : 129 ch. CO2 : 174 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 9,3 l, extra-urbaine 7,5 l. Vitesse max : 170 km/h. 0 à 100 km/h : 12,8 s. BVM5.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,06x1,81x1,70. Coffre : 184 à 964 dm3. Poids : 1.529 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire