ESSAIS AUTOMOBILES

Skoda Rapid : elle ne s’embarrasse pas du superflu


Pas très séduisante, pas du tout confortable, la Skoda compte sur son habitabilité et son coffre taille XL pour séduire les familles au budget serré.
On n’ira pas forcément vers elle pour ses beaux yeux. En effet, le physique de cette nouvelle Skoda Rapid est pour le moins… quelconque. Du piquant, il sera également difficile d’en trouver à la découverte de l’habitacle de cette berline à coffre. Le premier contact s’avère presque glacial car le noir a tout recouvert sur son passage. Seuls quelques discrets cerclages chromés, apanage de notre finition haut de gamme, font figure d’excentricité sur cette planche de bord assez sévère. De plus, la voilà qui abuse de plastiques durs, taillés davantage pour durer que pour charmer.
Alors que les premiers kilomètres défilent, on se dit pourtant que rien d’indispensable ne manque à notre Rapid 1,6 litre TDI 105 chevaux, affichée 19.400 € en entrée de gamme (les modèles essence démarrent à 14.990 € et 16.300 € tandis qu’un TDI 90 ch, annoncé à 18.400 €, arrivera dans la deuxième partie de l’année). En signant un chèque de 22.850 €, on s’offre le dernier niveau de finition avec volant multifonctions, climatisation automatique, Bluetooth et GPS. Seuls les radars de recul, facturés 340 € en option, auraient pu faire partie de la dote vu que la visibilité vers l’arrière est étroite. Du coup, le prix de cette Skoda apparaît très bien placé, au niveau d’une Chevrolet Cruze de gabarit comparable et qui a construit une grande partie de sa réputation sur cette question du budgétaire.
Seulement quinze à vingt centimètres plus grande qu’une Ford Focus ou une Peugeot 308, la Rapid (4,48 mètres) avance une habitabilité de grande berline. Son coffre, par exemple, avec 550 dm3 n’est pas si éloigné des 603 dm3 d’une Volkswagen Passat à 4,77 mètres sous la toise. Et que dire du généreux espace qu’elle offre aux passagers arrière tant au niveau des jambes qu’en hauteur. En fait, seuls quelques centimètres manquent aux épaules, ce qui s’explique par la petite largeur de cette auto.
Un diesel convaincant et très sobre
Un des autres points forts de cette Skoda réside dans son moteur : le turbo diesel 105 chevaux, avec Stop ans Start de série. Ultra-utilisé par toutes les marques du groupe Volkswagen, ce bloc se montre très sobre - autour de 4,5 litres de moyenne sur les grands axes et nettement moins de 6 litres en ville - tout en se montrant suffisamment vigoureux. La Rapid n’apparaît ainsi vraiment pas sous-motorisée. On relèvera également que sa direction plutôt franche n’est pas désagréable, comme sa commande de boîte de vitesses manuelle.
Malheureusement, le point noir de cette auto n’est pas loin de pointer en même temps que le trajet s’allonge. Dès les premières minutes, on avait déjà douté du moelleux de la mousse des sièges. Plus tard, on est sûr que l’amortissement – très ferme – est insupportable à la longue. On regrettera également, que la Skoda n’ait pas davantage soigné l’insonorisation de l’habitacle qui laisse remonter pas mal de bruit moteur.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 19.400 € (bonus éco. neutre).
Moteur : 4 cylindres 16 S TD de 1.598 cm3. Puissance : 105 ch. 106 gr CO2/km. Consommation (constructeur) : urbain 4,8 l, extra-urbain 3,4 l. Vitesse max. : 190 km/h. 0 à 100 km/h : 10,4 s. Boîte de vitesses manuelle à 5 rapports.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,48x1,71x1,46. Coffre : 550 à 1.490 dm3. Poids : 1.265 kg.
Les + : TDI 105 performant, rapport prix/habitabilité, grand coffre.
Les - : Suspensions trop fermes, insonorisation, style quelconque.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire