ESSAIS AUTOMOBILES

Seat Ibiza Cupra : sportivité maîtrisée pour polyvalence assumée


Dans la catégorie des citadines sportives, l’Ibiza Cupra écrase la concurrence sur un point : le prix.
1.400 € moins chère que la diabolique Ford Fiesta ST, grosso modo 2.400 € meilleure marché que les Peugeot 208 GTI et Renault Clio RS, la Seat se targue également d’une belle santé. Son bloc essence TSI de 180 chevaux, que l’on retrouve, par exemple, sur l’Audi A1, est un modèle de souplesse. Agréable en conduite tranquille (son appétit est alors très bien maîtrisé), il l’est aussi en conduite dynamique, même si certains pourront le trouver finalement assez linéaire dans ses envolées.
Petit plus de la maison, grâce à un hautparleur niché au sommet de la planche de bord, le moteur, lorsqu’il est en pleine charge, donne de la voie dans l’habitacle. Cela sans jamais être trop envahissant.
Car l’Ibiza Cupra, à l’image des françaises, se veut avant tout polyvalente. Sa boîte auto DSG - obligatoire - apporte une dose supplémentaire de souplesse. L’amortissement, vraiment pas trop ferme, illustre aussi cette volonté d’un usage quotidien. Bien accrochée au goudron, l’espagnole brille, finalement, par son côté rassurant.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 22.305 € (malus éco. 100 €).
Moteur :
4 cylindres 16 S turbo essence de 1.390 cm3. Puissance : 180 ch. CO2 : 139 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 9,8 l, extra-urbaine 8,1 l. Vitesse max : 228 km/h. 0 à 100 km/h : 6,9 s. Boîte auto à sept rapports.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,06x1,69x1,42. Coffre : 236 dm3. Poids : 1.259 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire