ESSAIS AUTOMOBILES

Renault Mégane TCe 130 : des économies à plus d’un titre


Vaille que vaille, la Renault Mégane, lancée en 2008, continue son bonhomme de chemin face à des Peugeot 308 voire Mazda 3 aussi récentes que brillantes.
Avant une retraite annoncée dans moins de deux ans, la française s’offre un nouveau et (très) discret restylage qui… oublie toute la partie arrière du véhicule.
Au-delà d’évolutions cosmétiques, elle en profite, surtout, pour recevoir un nouveau bloc essence de 130 ch. L’occasion d’économiser de jolies sommes, 2.150 € par rapport à un diesel 110 ch et 3.350 € par rapport dCi 130.
En contrepartie, la Mégane est également économe en sensations. Bref, elle brille davantage par sa douceur de fonctionnement que par ses relances. En comparaison, le nouveau trois-cylindres turbocompressé essence de 130 ch, que l’on retrouve aussi bien sur la Citroën C4 que sur la Peugeot 308, apparaît nettement plus vivifiant.
En plus de quelques décilitres de moins, on espérait un peu plus de ce moteur car cette Mégane, toujours assez ferme, reste à la page question comportement routier.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 22.800 € (bonus/malus éco. neutre).
Moteur : 4 cylindres 16S essence de 1.197 cm3. Puissance : 132 ch. 124 gr CO2/km. Consommation (constatée) : urbain 8,7 l, extra-urbain 7,3 l. Vitesse max. : 200 km/h. 0 à 100 km/h : 10,7 s. Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,30x1,81x1,47. Coffre : 405 à 1.162 dm3. Poids : 1.205 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire