ESSAIS AUTOMOBILES

Renault Mégane Energy : un restylage tout en sobriété


Un coup de laque noire sur le bouclier, des feux de jour à diodes et quelques touches de chrome pour… finir. Extérieurement, Renault n’a pas fait de folie à l’heure de restyler sa Mégane.
En fait, les plus gros efforts ont surtout porté sur la mécanique. Bilan, avec l’arrivée du label Energy, synonyme de Stop and Start (assez discret) de série et de quelques évolutions moteur, la compacte française peut se targuer d’un bonus écologique de 400 € digne d’une citadine grâce à des rejets de CO2 homologués à 90 gr/km avec ce turbo diesel 110 chevaux dans le ventre.
Ce dernier, s’il n’est pas un accro de la reprise du fait de rapports de boîte très longs, assure une moyenne de 5,5 litres hors de la ville. Les gros rouleurs y trouveront leur intérêt d’autant que l’auto se révèle confortable. Certains trouveront cette Mégane un peu trop policée alors qu’elle porte pas mal d’atouts comme un train avant précis. Au quotidien, la Mégane, si elle a du mal à lutter face aux tarifs des dernières coréennes, s’appuie sur une finition soignée.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 24.650 € (bonus éco. de 400 €).
Moteur : 4 cylindres 8 S TD de 1.461 cm3. Puissance : 110 ch. CO2 : 90 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 6,3 l, extra-urbaine 5,5 l. Vitesse max : 190 km/h. 0 à 100 km/h : 12,1 s. BVM6
Pratique : Lxlxh (m) : 4,24x1,81x1,47. Coffre : 405 à 1.162 dm3. Poids (kg) : 1.215.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire