ESSAIS AUTOMOBILES

Range Rover Evoque : un profil de rebelle, un prix de star


Sa boîte auto manque clairement de réactivité. Son bloc diesel 2,2 litres ici testé râle presque trop en charge et l’on n’est pas loin de se demander où est passée la totalité des 190 chevaux mis à disposition. Mais quelle gueule ! Un méchant même en déclinaison cinq portes.
BMW X1, Audi Q3 ? Aucun n’arrive à la cheville de ce Range Rover Evoque, SUV compact au profil de coupé exceptionnellement osé. Une fois à bord, une pression sur le bouton de démarrage en remet une couche. Comme chez Jaguar, la molette de commande de la boîte auto sort de la console centrale. Ce vrai 4X4, capable de s’adapter à la moindre évolution de la nature du sol, s’échange à prix d’« allemand » pourrait-on dire. Même en finition haute à 48.800 €, il faut remettre la main au portefeuille pour le toit panoramique en verre, le système GPS, etc. Et nulle trace de Stop and Start. Aussi à ce niveau de prix, l’habitacle typé sport souffre d’un mobilier décevant dans ses parties basses. À conduire, l’Evoque est assez fidèle à son image. Ferme et un peu sportif dans son comportement routier.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 39.800 € (malus éco. 750 €)
Moteur : 4 cylindres 16 S TD de 2.179 cm3. Puissance : 190 ch. CO2 : 174 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 10,2 l, extra-urbaine 8,3 l. Vitesse max : 195 km/h. 0 à 100 km/h : 8,5 s. BVA6.
Pratique : Poids (kg) : 1.715. Lxlxh (m) : 4,37x1,97x1,64. Coffre : 575 à 1.445 dm3.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire