ESSAIS AUTOMOBILES

Peugeot 3008 HYbrid4 : l’hybride oui, à une boîte près


Marier diesel et électrique, Peugeot l’a fait sur trois de ses modèles mais c’est son 3008 qui en profite le mieux.
D’autant plus que progrès de l’électronique aidant, ce crossover, capable de rouler 2-3 kilomètres en ville sans émettre un bruit grâce à l’énergie électrique accumulée dans ses batteries et bénéficiant d’un bonus écologique revu nettement à la hausse, est désormais homologué à 91 grammes de CO2 au kilomètre.
Pas mal, compte tenu que ce 3008 HYbrid4 affiche, au total, 200 chevaux. De quoi faire en cas de besoin, autant que la transmission intégrale enclenchable via une molette près du levier de vitesse. Très sobre, encore suffisamment agile, il ne souffre pas trop du surpoids lié à la greffe des batteries.
Bénéficiant d’une présentation soignée et technologique (il offre l’affichage tête haute par exemple), le Peugeot, un peu ferme, est même agréable à conduire. Sa direction franche et son roulis bien maîtrisé y sont pour beaucoup. Dommage que la boîte auto robotisée, lente et peu agréable dans ses changements de rapports, ne soit pas à l’unisson.
Emmanuel Brun

Prix : À partir de 35.600 € (bonus éco. 3.560 €).
Moteur : 4 cylindres 16 S TD de 1.997 cm3. Puissance : 163 ch + 37 ch du moteur électrique. CO2 : 91 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 5,2 l, extra-urbaine 6 l. Vitesse max : 191 km/h. 0 à 100 km/h : 8,5 s. BMP6.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,37x1,84x1,64. Coffre : 377 à 1.341 dm3. Poids : 1.660 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire