ESSAIS AUTOMOBILES

Nissan Micra : on efface (presque) tout et on recommence


L’heure du restylage de mi-carrière a sonné pour la citadine japonaise.
Il était temps tellement cette quatrième génération de Micra apparaissait sans personnalité. En la dotant d’un proéminent becquet de toit et en redessinant ailes, capots, boucliers, phares et même la planche de bord, la Nissan se refait une personnalité. Et comme les plastiques sont légèrement revus, l’ensemble fait moins low cost, même si finition et qualité restent perfectibles.
Pour le reste, rien ne change. La position de conduite n’apparaît donc toujours pas idéale. Le petit trois-cylindres d’entrée de gamme de 80 chevaux à l’essai s’en sort assez bien en ville et en banlieue. Au-delà, lorsqu’il s’agit de relancer, il n’est avare ni en vibrations, ni en bruits.
Son gabarit très compacte (10 cm de plus qu’une Twingo et nettement plus petite qu’une 208), ses cinq portes et son habitabilité sont pratiques au quotidien.
L’auto manque, toutefois, de confort et le châssis n’est pas du tout affûté. La finition “Connect Edition” à 14.600 € offre nombre d’équipements, de la clim’auto à la prise USB et au GPS tactile.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 11.390 € (bonus/malus éco-neutre)
Moteur : 3 cylindres 12 S essence de 1.198 cm3. Puissance : 80 ch. CO2 : 115 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 6,2 l, extra-urbaine 5,2 l. Vitesse max : 170 km/h. 0 à 100 km/h : 13,7 s. Boîte de vitesses manuelle à 5 rapports.
Pratique : Lxlxh (m) : 3,78x1,68x1,52. Coffre : 265 dm3. Poids : 915 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire