ESSAIS AUTOMOBILES

Nissan Juke Nismo : l’exclusivité à un prix et le sport on l’oublie


Une fortune, 5.450 € en prix frontal et plus de 2.500 € à équipement équivalent, c’est le prix à payer pour passer du Juke 1,6 litre 190 chevaux au Juke cuisiné à la sauce Nismo.
C’est sûr que, entre le kit carrosserie volontiers provocateur et un habitacle traité de façon très sportive, l’approche est plutôt pimentée. Mais, au final, ce Nissan reboosté ne gagne que 10 chevaux supplémentaires.
Cela n’est probablement pas le plus dommageable car le 4-cylindres turbo, emprunté à la Clio RS, est très convaincant. De sa sonorité jusqu’à ses reprises musclées tôt dans les tours, ce bloc se montre largement à la hauteur de l’accastillage.
Ce qui l’est franchement moins, en revanche, c’est le couple châssis-amortissement. Ceux qui voudront rouler des mécaniques sur la première route torturée venue devront composer avec des trajectoires qui s’élargissent et un roulis exagéré. Trop souples, les suspensions apparaissent incompatibles avec un usage sportif. En plus, elles ne sont pas confortables, provocant des sautillements sur certains revêtements
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 26.490 € (malus éco. 1.500 €).
Moteur : 4 cylindres 16 S turbo essence de 1.618 cm3. Puissance : 200 ch. CO2 : 159 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 10,7 l, extra-urbaine 9 l. Vitesse max : 215 km/h. 0 à 100 km/h : 7,8 s. BVM6.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,13x1,77x1,57. Coffre : 251 à 830 dm3. Poids : 1.325 kg.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire