ESSAIS AUTOMOBILES

Mitsubishi Pajero : un trentenaire toujours aussi authentique


Gueule carrée, très haut sur pattes, roue de secours de 18 pouces greffée sur la portière du coffre à l’image d’un gros sac à dos de randonnée : discret restylage ou pas, ce Mitsubishi Pajero n’est assurément pas là uniquement pour escalader les trottoirs des quartiers chics. Sûr, voilà un pur et dur.
La première prise en main finira de vous en convaincre. La direction est lourde, la prise de roulis est rapidement importante et, à droite du levier de vitesse, on règle la transmission (deux, quatre roues motrices permanentes, etc.) afin de briller sur tous les terrains de jeu. Car le Pajero n’amuse pas la galerie depuis maintenant trente ans.
Animé par un vigoureux quatrecylindres diesel de 200 chevaux, l’animal demeure un véritable 4x4 aux qualités de franchissement incomparables avec celles des timides SUV. Serviable à souhait, il peut tracter jusqu’à 2,8 tonnes dans sa version courte (3,3 tonnes pour la version longue).
Revers de ses qualités, le japonais reste assez rustique, tant dans sa finition que dans son comportement routier.

Prix : à partir de 33.500 € (malus éco. de 1.600 €).
Moteur : 4 cylindres 16 S TD de 3.200 cm3. Puissance : 200 ch. CO2 : 216 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 8,8 l, extra-urbaine 11,3 l. Vitesse max : 180 km/h. 0 à 100 km/h : 10,4 s. BVA5.
Pratique :Poids (kg) : 2 095. Lxlxh (m) : 4,39x1,88x1,85. Coffre : 415 à 1 120 dm3.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire