ESSAIS AUTOMOBILES

Mercedes Classe A : l ’Étoile et le Losange : un mariage de raison


Pas immérité le tout récent prix de plus belle voiture de l’année 2012 décroché par la Mercedes Classe A, loin de là. Et voilà une auto aussi agréable à regarder qu’à conduire grâce à son châssis pas loin d’être aussi dynamique que celui d’une BMW Série 1.
Premium oblige, madame n’est pas donnée du tout. Aussi, ceux qui ne disposent des 283-0.000 € minimum pour s’offrir la version diesel 136 chevaux devront opter pour une solution moins glamour : l’A180 CDI et son diesel... Renault, fruit d’un partenariat entre les deux constructeurs.
Largement diffusé chez le Losange, ce bloc, même repatiné par Mercedes, reste fidèle à lui-même, c’est-à-dire plus raisonnable que passionnant. D’un côté de la balance, il oblige à composer avec sa sonorité de bon vieux « mazout » et sa nette incapacité à relancer franchement tant que l’on ne flirte pas avec les 1.800 tours. De l’autre, alors que les décibels baissent d’un ton à vitesse stabilisée, on ne regrettera pas ce choix en constatant que l’on évolue facilement entre 5 et 5, 5 litres de moyenne sur les grands axes.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 26.400 € (bonus éco. 200 €).
Moteur : 4 cylindres 8 S TD de 1.461 cm3. Puissance : 109 ch. CO2 : 98 g/km. Consommation (constatée) : urbaine 6,8 l, extra-urbaine 5,5 l. Vitesse max : 190 km/h. 0 à 100 km/h : 11,3 s. BVM6.
Pratique : Lxlxh (m) : 4,29x1,78x1,43. Coffre : 341 à 1.157
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire