ESSAIS AUTOMOBILES

Honda Civic : comment faire plus avec moins


Parfaitement calibré pour le marché européen, un nouveau moteur diesel Honda moins puissant arrive sous le capot de la compacte japonaise. Les progrès sont francs.
À vos marques, près, roulez ! Vous avez 1 million de kilomètres devant vous?! Sûr, il n’y en aura - malheureusement - pas pour tout le monde, d’autant que l’offre est valable pour une auto immatriculée avant le 31 mars 2013. Presser le pas pour (re) découvrir la Honda Civic, déclinée dans sa septième génération depuis l’an dernier, promet de rapporter gros pendant les deux mois à venir. En effet, l’offre de Honda ferait presque pâlir les Hyundai et Kia, qui narguaient les autres constructeurs, forts de leurs cinq et sept années de garantie sur l’ensemble de leur gamme.
Plus léger et moins sonore
Avec l’arrivée de son tout nouveau moteur diesel de 120 chevaux, le japonais pousse le curseur un peu plus loin : ce bloc 1,6 litre, dont la Civic a la primeur, est le seul à être garanti 1 million de kilomètres ou durant dix ans. Un avantage cessible en cas de vente. Cerise sur le gâteau, Honda, sur la même période et le même modèle, annonce un prix d’appel de 19.490 € au lieu des 21.200 € normalement affichés.
De quoi faire décoller les ventes de cette compacte au look toujours aussi original. Car si le 2,2 litres 150 chevaux, seul diesel disponible jusqu’alors, datait un peu, le nouveau venu accumule les derniers raffinements maison en la matière. L’ensemble moteur-boîte est, tout d’abord plus léger de 54 kilos que la version 150 chevaux. Honda a ensuite considérablement diminué les frottements mécaniques. Suivent, dans un inventaire à la Prévert, l’arrivée d’un Start and Stop, d’un alternateur “intelligent”, d’un petit turbo, de pistons et de bielles allégées, d’une nouvelle gestion énergétique du refroidissement, des bruits, etc.
Des progrès techniques qui se ressentent sans peine au volant. Pêle-mêle, on goûte la quasi-absence de vibrations. On apprécie la grande discrétion sonore du moteur à vitesse stabilisée. On se pourlèche les babines de cette élasticité généreuse relevée de cette pointe de punch qui ne gâche rien. L’agrément général est, du coup, de haute volée du fait que ce bloc tout aluminium relance, sans s’étouffer, très bas dans les tours et avec une force rapidement disponible qui le propulse directement parmi les références du marché. Tout cela, avec une consommation plus qu’honnête inférieure à 6 litres lors de notre essai.
Il relance très bas dans les tours
Raffermie pour l’occasion, la Honda Civic distille, ainsi armée, un réel plaisir de conduite. Voilà une auto à la fois légère à mener et dynamique lorsqu’on le souhaite. Pour le reste, ses qualités sont inchangées. À savoir : une bonne habitabilité doublée d’une modularité ingénieuse grâce à sa banquette arrière qui se rabat à la façon de strapontins, et un coffre très généreux. Son équipement n’est, également, pas négligeable.
Emmanuel Brun

Prix : à partir de 21.200 € (bonus éco. 200 €).
Moteur :
4 cylindres 16 S TD de 1.597 cm3. Puissance : 120 ch. 94 gr CO2/km. Consommation (constructeur) : urbain 4 l, extra-urbain 3,3 litres. Vitesse max. : 207 km/h. 0 à 100 km/h : 10,2 s. Boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.
Pratique :
Lxlxh (m) : 4,30x1,77x1,44. Coffre : 477 à 1.378 dm3. Poids : 1.310 kg.
Les + :
Agrément de conduite, moteur sobre, performant et agréable, habitabilité, coffre.
Les - :
Visibilité vers l’arrière, typée ferme, look vraiment à part.
Mon compte
Mot de passe oublié Vous inscrire